Gili Air

Gili Air

Nous sommes partis hier en début d’après-midi pour les îles Gili. J’ai déjà cité une expression d’un Balinais ici, elle s’est répétée durant ces deux jours : Indonesian time is flexible time !

Pour simplifier, ici, pour planifier une visite, un déplacement, bref, quand on doit dépendre d’un « local », c’est le bazar ! Notre bateau devait partir à 13h15, et nous devions être récupéré par un chauffeur à l’hôtel entre 12h et 12h30. Le chauffeur n’est arrivé que vers 13 h ! Première étape…

Il nous a conduit à quelques km de notre hôtel, pour prendre le bateau à 13h15 et partir sur Gili Air. Le bateau est arrivé à peu près à l’heure, mais en panne… Pendant un peu plus d’une heure, nous avons attendu sur la plage, sans aucune information; en les voyant démonter pièce par pièce un des moteurs… Pour finalement embarquer sur un autre bateau, d’une autre compagnie !

IMG_2438 (Copier)

Le trajet en mer s’est bien passé, entre secouage type orangina, et odeur d’essence, mais après une escale sur Gili T, nous sommes finalement arrivés à Gili Air.

Le petit archipel compte trois îles, Gili Trawangan, la plus grande, plutôt réservée au fêtards, et la seule ou le bruit est autorisé dans les bar après 22 heures, Gili Meno, la plus sauvage, et Gili Air, un peu un mixe des deux précédentes.

Les touristes attendent leur bateau sur Gili T, pendant que les locaux déchargent les provisions en provenance de Lombok.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Gili Meno vue de Gili T

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Gili Air vue du bateau.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La vie est très différente ici. Le premier point positif, c’est qu’il n’y a pas de moteurs sur les îles Gili. Pas de voitures ni de scooters. Les déplacements sur les îles se font en vélo, ou en carrioles tirées par de petits chevaux. C’est très calme ! Les rues sont en terre, vaguement pavées par endroit. Seule environ la moitié de la côte est construite. Nous avons fait le tour de l’île à pied en un peu plus d’une heure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y a de très belles plages, et beaucoup de coraux autour des îles Gili. De beaux endroits déserts, et de grandes plages rien que pour nous ! Le coucher de soleil derrière Gili Meno nous a donné une belle lumière.

IMG_2461 (Copier)

IMG_2471 (Copier)

IMG_2478 (Copier)

Notre hôtel était assez rustique, et heureusement qu’on n’y a passé qu’une nuit ! Les huttes en bambou, c’est pas vraiment notre idée du confort, même si elle était très belle 😉

IMG_2447 (Copier)

IMG_2441 (Copier)

IMG_2450 (Copier)

IMG_2442 (Copier)

IMG_2444 (Copier)

Nous avons profité de notre matinée sur l’île pour nous balader et faire un peu trempette, dans une eau très chaude et cristalline !

IMG_2491 (Copier)

IMG_2492 (Copier)

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour retourner faire le check out à notre hôtel, et nous préparer à reprendre le bateau, nous avons pris le transport publique local. Ça secoue pas mal, mais moins quand même que dans notre voiture !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le ciel a commencé à sérieusement se couvrir en début d’après-midi, en venant de Lombok, la grande île en face des Gili. Nous devions embarquer à 14h45 pour repartir sur Amed. Mais, Indonesian time is flexible time again ! Le bateau n’est arrivé à Gili Air qu’à 16h45, et nous sommes enfin arrivés à Bali vers 17h45… Petit périple intéressant, mais fatiguant ! A partir de demain, je commence mon stage de trois jours pour passer la certification de plongée Open Water Diving… Carole va profiter du spa !

IMG_2513 (Copier)

Une petite bébête tout droit de Gili air… A demain !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *