Uxmal

Uxmal

Après une petite heure de route, nous sommes arrivés à Uxmal. Ici, pas de ville. Uxmal est un site Maya très important, en pleine jungle. Son nom, qu’on doit prononcer Ouchmal, signifie « 3 fois construite ».

Notre hôtel, construit dans une ancienne Hacienda, le Uxmal Resort Maya est magnifique ! On y reste seulement deux nuits, mais on va profiter de ce site très agréable. Petite particularité du site historique d’Uxmal : il appartient à un particulier, qui possède aussi l’hôtel dans lequel nous sommes. Ce site appartient à sa famille depuis des décennies, et l’état mexicain s’en est désengagé. Tout le travail de restauration a été fait ici par cette famille.

Nous sommes dans la région Puuc, qui veut dire colline en Maya. Ici en effet, on trouve pour la première fois depuis que nous sommes ici, un peu de relief. Cette région du Yucatan est paradoxale, car c’est l’une des plus fertiles du Yucatan, alors que l’eau y est plus difficilement accessible, la nappe phréatique est ici à plus de 65 mètres de profondeur. Il y a peu de cenotes ici, et c’est l’invention des chultuns (citernes souterraines) qui a permis à la population de vivre ici.

L’architecture Puuc est caractérisée par des façades au niveau inférieur très dépouillé et au niveau supérieur plus travaillé.

La cité de Uxmal a été fondée vers 800 et a été désertée vers 950, probablement après une intense période de sécheresse. Aucune cité espagnole n’a été construite ici, et le site d’Uxmal a été abandonné.

On commence à en avoir vu quelques-uns, et celui-là est notre préféré ! Bien plus riche et décoré que Chichen Itza, on a surtout apprécié le calme du lieu et l’absence de vendeurs ambulants. Pour une fois, nous avons visité le site en plein après-midi à partir de 15 heures, sous une chaleur étouffante. L’avantage, c’est que cette heure est davantage destinée au farniente au bord de la piscine, et que nous avons été très tranquilles pour la visite…

Le site d’Uxmal est dédié au dieu de la pluie, Chak, qu’on voit partout.

On entre sur le site directement face à un des plus beaux bâtiments, la pyramide du devin (ou du magicien). Elle n’a pas la forme habituelle des pyramides, et est plutôt ovale. A son sommet et à ses pieds, des temples.

Le Palais du Gouverneur incarne l’apogée de l’architecture Puuc. Le bâtiment est magnifique et imposant.

La maison des tortues, qui décorent la partie supérieure de sa corniche.

Le quadrilatère des nonnes, comme à Chichen Itza, appelé comme ça en raison des nombreuses petites pièces qui le composent.

La Grande Pyramide. Sa base mesure 80 de long, et c’est le bâtiment le plus haut du site. Tout en haut il reste de très belles fresques. Les sacrifices humains avaient lieu ici : les hommes étaient lancés d’en haut dans les escaliers. S’ils arrivaient vivants au sol, ils étaient achevés ! Pour y être monté, j’imagine mal la chute !

Le grand terrain du jeu de balle. Comme à Chichen Itza, ce sport était pratiqué sur toute la péninsule. Les proportions sont bien plus réduites ici.

Le pigeonnier. Comme pour les nonnes, pas de pigeons ici, mais l’architecture y ressemble.

Et beaucoup d’autres bâtiments… L’état de conservation du site le rend bien plus riche et intéressant que ceux que nous avons vus jusqu’à présent.

Au sommet de la pyramide du devin, une très belle représentation du dieu de la pluie, Chac.

Nos habituelles petites bêtes de compagnie, qui pullulent ici ! Côté regard et douceur, ça ne vaut pas le cocker !

Demain, nous partons en ballade sur la Ruta Puuc, avec plusieurs sites Mayas à découvrir. Cette région Puuc, en comptant Uxmal, comptait environ 150 villes, et a abrité pendant plus de 150 ans, environ 500 000 personnes.

Une petite bête à a porte de notre chambre… Morte, mais quand même !

A demain !


One thought on “Uxmal

  1. Denis, c’est quoi cette énorme mygale morte à l’entrée de ta chambre d’hôtel ? Koumac, hostile la nature lol😂😂.
    Blague à part des photos toujours aussi dingues, des images toujours aussi sublimes, et des textes toujours aussi intéressants et riches…
    C’est un régal de vous suivre les amis, enjoy!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *