En route pour Ruteng

En route pour Ruteng

Ce matin, je suis allé récupérer notre voiture de location au port. Après une bonne heure d’attente (Indonesian Time is flexible time m’a dit le loueur !), j’ai enfin pris possession d’une grosse, vieille et moche Isuzu Panther !

Direction Ruteng, une ville dans le centre de l’île, à environ une soixantaine de km, soit donc quelques heures de conduite en perspective. La seule route qui traverse l’île, la Transflores, ferait passer les routes de Corse pour une agréable autoroute belge ! Son état n’est pas si mauvais que prévu, mais la route est très étroite, très très sinueuse, et on croise/double en permanence camions/voitures/scooter ! Sans compter les milliers de personnes/chiens/poules/enfants assis sur la route ou en train de marcher le long. Conduite éprouvante ! Sur tout le trajet, nous avons rencontré des groupes d’écoliers, sans vraiment comprendre s’ils allaient à l’école, ou s’ils en revenaient. Pas d’école publique en Indonésie, que des écoles privées, et tous les élèves portent l’uniforme. Nous avons rencontré deux charmantes jeunes filles qui ont bien voulu se prêter au jeu de la photo ! Dans ce coin de l’île, les habitants ne doivent pas croiser souvent de touristes, ce qui nous a valu beaucoup de regards et de cris !

IMG_1667 (Copier)

IMG_1672 (Copier)

On doit bien vous avouer qu’il est très difficile d’avoir des informations touristiques sur Flores, et encore plus quand on doit s’écarter du bord de mer. Notre destination originelle était un village traditionnel, Wae Rebo. Il parait que c’est magnifique, très authentique, et qu’on peut y voir un mode de vie local presque éteint. Malheureusement, après avoir chercher des moyens d’y arriver, on s’est rendus compte qu’il fallait pas moins de 4 heures de marche pour l’atteindre ! Mission impossible, en ajoutant à ces 4 heures, les 4 heures de marche retour, les 4 heures de route aller, les 4 heures de route retour ! On a donc fait contre mauvaise fortune bon cœur, et on s’est dit qu’on trouverait bien en chemin de quoi nous enrichir visuellement…

La récole a été maigre, mais au moins un site vaut le voyage, les Lingko Spiderweb Rice Fields : des rizières très traditionnelles, organisées depuis toujours dans cette vallée, non pas en terrasse comme on peut avoir l’habitude de voir, mais en forme de toile d’araignée. Une petite colline que la nature a judicieusement placé là nous permet un point de vue très sympa.

IMG_1744 (Copier)

IMG_1732 (Copier)

IMG_1738 (Copier)

IMG_1709_edited_edited (Copier)

A quelques kilomètres de Ruteng (ville sans aucun intérêt !), nous avons trouvé un « reste » de village traditionnel…

IMG_1771 (Copier)

IMG_1773 (Copier)

IMG_1780 (Copier)

IMG_1792 (Copier)

IMG_1794 (Copier)

La route a été longue et éprouvante, avec une voiture qui nous a donné rapidement des signes d’épuisement ! Plus de 4 heures pour l’aller, la même chose pour le retour ! Avec le temps, j’ai l’impression que nous devenons spécialistes de ce genre de périple épuisant et un peu décevant (voir en Thaïlande l’an dernier, la ballade vers Phang Gna et Koh Lanta).

Demain, vraisemblablement farniente…

Le retour nous a quand même offert un beau sunset !

IMG_1810 (Copier)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *