Retour à Bali, arrivée à Ubud

Retour à Bali, arrivée à Ubud

Retour aujourd’hui sur l’île de Bali, pour notre premier vrai séjour… Nous allons rester 6 jours à Ubud, qui est un peu le centre « culturel » de l’île. Pour les cinéphiles amoureux de Julia Roberts, c’est là qu’elle « aime » dans le film « Mange, prie, aime ».

Notre Suzuki Katana pour tout notre séjour à Bali. C’est rustique, mais bien mieux que celle que nous avions à Flores !

Sur la route qui nous conduisait du loueur de notre voiture à l’hôtel, nous avons été alpagués par un Balinais qui nous a entraînés vers une plantation de Café Luwak. C’est le café le plus cher du monde ! Il se vend une centaine d’euros les 100 g en Europe. Sa récolte est un peu particulière : les grains de café sont mangés par une civette, le Luwak. Elle digère la pulpe de la cerise du caféier, mais pas le noyau, que les exploitants récoltent. Les sucs gastriques de l’animal transforment les grains de café, et changent leur arôme. Nous en avons goûté une tasse, ainsi que d’autres cafés et thés, tous plus parfumés les uns que les autres. Après en avoir fait provision de nos préférés, nous avons repris notre route vers Ubud.

C’est une petite ville éloignée de la mer, à une vingtaine de km de Denpasar. Nous sommes dans un magnifique hôtel, le Sri Ratih Cottage, dans une très belle chambre, avec une salle de bain extérieure.

Après notre installation à l’hôtel, nous sommes ensuite sortis pour faire notre première rencontre avec la ville. Ça nous change beaucoup de la rusticité de Labuan Bajo, et on a trouvé ici une vraie ville à taille humaine, très belle, avec des temples à chaque coin de rue, mais qui connaît les mêmes problèmes que Denpasar : beaucoup de monde, beaucoup de scooters, et pas mal aussi de voitures, dont la nôtre !

Ubud attire beaucoup les touristes, qui y trouvent magasins d’arts, de sculpture, et surtout, énormément de boutiques et de marchés, où les sarongs s’arrachent à faible prix ! Le marchandage est presque excessif ici, en deux minutes, les prix dégringolent parfois jusqu’à 10 ou 15 fois moins cher…

Les jours qui viennent, nous allons explorer la région d’Ubud.

One thought on “Retour à Bali, arrivée à Ubud

  1. Bonsoir, je reconnais Ubud, par contre pour ce qui est du café, nous aussi, nous avions été embrigadés, avions goûté mais trop cher pour notre bourse, mais endroit typique à voir.nVotre cottage est magnifique .nDe ma vie je n’avais jamais vu autant de scooter. nLa course au feu vert… faites bien attention à vous… merci de ces belles photos. Bonjour à carole de ma part.nBien à vous en attendant la suite impatiemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *