Koh Lanta ! The Monkeys save the day…

Koh Lanta ! The Monkeys save the day…

Samedi 1er août, nous entamons notre premier jour de location de voiture ! Nous avons récupéré notre petite Honda Jazz vers 11 heures, et nous sommes partis en direction de notre première étape, la piscine d’émeraude, un lac naturel d’eau chaude, réputé très coloré comme son nom l’indique…

Sur le chemin, un arrêt pour découvrir, presque sur le même site de la piscine d’émeraude, le hot stream, une source d’eau chaude. Ces sites sont là pour nous rappeler le volcanisme encore actif de la Thaïlande.

Après ce premier arrêt, nous avons vite changé d’avis sur la suite du programme… Comme nous le craignions un peu, ces bassins d’eau chaude sont des lieux très prisés des Chinois, qui s’y rendent en nombre… Moralité, au lieu de découvrir un site naturel intéressant, nous assistons au bain d’une cinquantaine de personnes qui y restent des heures, et passent leur temps à s’y faire photographier dans toutes les positions possibles… Nous avons donc rebroussé chemin, et changé de plan concernant notre visite de la piscine d’émeraude…

Nous avons pris la route de la célèbre île de Koh Lanta, en espérant y découvrir les somptueuses plages auxquelles on pense quand ce nom est évoqué. Là aussi, la déception, de courte durée, a été aussi grande que les espoirs que nous fondions ! Il faut dire pour la défense de cette île, que les conditions climatiques ne se prêtaient pas à la visite : ciel gris, très couvert, rarement de soleil, et pluie fréquente !

Après 70 km de route, nous avons donc pris deux bacs pour rejoindre Koh Lanta, qui est en fait un archipel d’une cinquantaine d’iles, avec les deux plus grandes : Lanta Noi et Lanta Yai (celle-ci est la plus touristique, la première est quasiment vide…). Les îles sont très proches du continent.

Rapidement, nous avons eu l’impression de nous retrouver à Nang Rong, et pas sur une île censée être paradisiaque ! Les villages sont assez sales, les plages mal entretenues, beaucoup de bâtiments abandonnés, et beaucoup de chantiers. Encore une fois, les plages, à marée basse, sous la pluie ou sous les nuages, ça fait un peu vacances à Etretat à la Toussaint ! C’est triste…

Des panneaux nous rappellent le Tsunami de 2004 qui a dévasté les côtes de la Thaïlande.

Nous en étions donc là, paysages un peu tristounets, plages vides et sombres, seule la pluie nous avait fait le plaisir de s’arrêter !

Et tout d’un coup, au hasard d’un virage, nous avons découvert les macaques ! Des grands, des petits, des bébés… Un vrai plaisir à regarder ! Ces petites bêtes à longues dents (faut se méfier quand même !) nous ont rendu le sourire… C’est le cœur un peu plus léger que nous avons quitté cette île vraiment sans grand intérêt pour retourner à Ao Nang passer la nuit en attendant nos nouvelles aventures : demain, Koh Phi Phi, réputée comme la perle de la mer d’Andaman, un des plus beaux site de plongée de Thaïlande…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *