Kbal Spean, Banteay Srei et les temples de Roluos

Kbal Spean, Banteay Srei et les temples de Roluos

Encore une très belle journée aujourd’hui. On a du bol avec la météo, parce qu’en cette saison, on devrait surtout avoir de bonnes pluies de mousson, mais on a de la pluie que le soir, vers 17-18 heures, pendant moins d’une heure, et nos journées sont plutôt très ensoleillées ! Il a fait 38 degrés aujourd’hui !

On est partis ce matin vers le nord de Siem Reap, à environ 40 km, pour visiter plusieurs sites, en commençant par Kbal Spean.

En chemin, on est tombés sur une temple à la sortie d’Angkor, le Pre Rup, très sympa et en pleine restauration.

Kbal Spean est un site archéologique qui fait parti du domaine d’Angkor, construit entre le XIème et le XIIème siècle, sous l’autorité du même roi qui a fait bâtir Angkor Wat. Son nom signifie tête de pont, en raison du pont naturel en pierre qui enjambe la rivière qui porte le même nom. Elle est un affluent de la rivière Siem Reap.

L’endroit est hors du temps. On y accède après une bonne marche d’une heure sur un petit chemin de terre, en pleine jungle. Des ermites ont sculpté 1000 lingams dans le lit de la rivière, et de nombreuses fresques racontant la mythologie du lieu sont gravées sur les rochers qui l’entourent. Les lingams sont des objets dressés, souvent phalliques, qui représentent Shiva. La légende gravée sur les rochers raconte qu’un prince Indien s’est épris d’une princesse serpent, et que c’est de leur union dans cette rivière qu’est née le peuple Khmer.

Les lingams et les sculptures se révèlent plus ou moins en fonction du niveau de l’eau. Ce site a été pillé de nombreuses fois et quelques sculptures sont cassées, les rochers brisés laissés sur place. Le site a été restauré par les artisans d’Angkor il y a quelques années pour qu’il retrouve au maximum son aspect originel.

L’endroit est très beau. On accède tout d’abord à la rivière, où l’on découvre les lingams et les sculptures, et ensuite, en passant le pont naturel et en descendant, on tombe sur trois magnifiques cascades. L’eau est fraîche et on a pu y tremper les pieds pour les reposer de la marche boueuse que l’on a faite pour arriver sur le site !

Après cette belle balade, on est repartis vers le sud vers Siem Reap, pour visiter à une quinzaine de km de Kbal Spean le temple Banteay Srei. Et là, on a eu un vrai coup de cœur ! Il est tout simplement magnifique, dans un état de conservation unique, avec des fresques d’une qualité incroyable !

Banteay Srei, qui veut dire la citadelle des femmes, a été construit au Xème siècle, soit avant les temples d’Angkor. Ce petit temple un peu perdu dans la jungle a été pillé au début du XXème siècle par André Malraux qui voyait là l’occasion de gagner pas mal d’argent. Il avait découpé, transporté et volé pas moins d’une tonne de pierres, notamment de grands morceaux de bas-reliefs. Il a été dénoncé par Georges Groslier, un célèbre archéologue de l’école française d’extrême Orient. Les pièces volées par Malraux ont été conservées un temps au musée d’archéologie de Phnom Penh avant d’être réintégrées dans la restauration du site en 1924. Deux frontons ont été conservés, et un des deux a été offert à la France en 1936 en remerciement de la restauration du site. Il est toujours aujourd’hui au musée Guimet à Paris. Fortement abimé par l’érosion, le site a été à nouveau restauré par une équipe Suisse entre 2001 et 2006.

Construit en grès rose, ce temple est Hindou et est dédié à Shiva.

Le temple est d’une beauté incroyable, et il est installé au milieu de rizières, qui donnent à ce lieu une atmosphère particulière. Des marécages remplis de lotus alternent avec les plantations de riz et les buffles qui profitent de bons bains de boue. Un vrai petit paradis, que nous avons eu la chance de visiter seuls ! Pas de touristes ici, il se concentrent sur les sites plus “prestigieux” et moins loin de Siem Reap !

On a ensuite repris la route encore vers le sud, pour visiter le dernier temple du jour, Le Bakong qui fait lui aussi parti du site d’Angkor, installé dans un domaine appelé Roluos. C’est un vestige de la première capitale de l’empire Khmer, Hariharalaya, bâtie à l’époque d’Angkor Vat. Bakong se distingue par sa forme pyramidale qui symbolise le Mont Meru, la montagne sacrée des hindous.

On est ensuite retournés à l’hôtel, préparer cet article et notre journée de demain. C’est le dernier jour pour notre Angkor Pass et il nous reste encore quelques sites à visiter !

A demain !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.