Paris – Los Angeles – Phoenix – Tucson !

Paris – Los Angeles – Phoenix – Tucson !

Ça y est, notre long voyage de Paris à Tucson est enfin terminé ! Nous sommes arrivés à destination samedi vers 22 heures, après plus de 24 heures de voyage sans dormir…

Notre escale à Los Angeles a été un vrai cauchemar ! Une fois sortis de l’avion nous sommes arrivés pour passer l’immigration dans une salle immense, avec une queue de plusieurs centaines (milliers ?) de personnes ! Tout ça n’avait rien à envier aux pires journées à Disneyland, et en plus sans Montagne Russe après ! Après plus d’une heure et demie de queue, l’heure de notre avion pour Phoenix approchant dangereusement, nous avons pris le risque de doubler nos malheureux compagnons de voyage, et nous éviter une nouvelle heure et demie de queue qui nous aurait sans aucun doute fait rater notre correspondance ! On a donc passé une barrière pour nous retrouver plus qu’à une dizaine de personnes du guichet de l’immigration ! Une fois notre précieux sésame acquis, nous avons rejoint notre avion et sommes repartis vers Phoenix.

L’arrivée sur Los Angeles nous a permis de voir cette ville tentaculaire d’en haut et d’en apprécier la démesure !

Et au loin quelques lettres blanches mythiques…

On verra tout ça de plus près l’été prochain !

L’arrivée de nuit sur Phoenix nous a offert un beau coucher de soleil !

Une fois posés, nous avons récupéré notre voiture, une belle Chevrolet Tahoe V8. C’est en fait le même modèle que celle que nous avons eu en décembre 2019, la Suburban, plus courte d’un mètre !

Un peu moins de deux heures de route plus tard (dur de rester bien éveillés !), nous sommes enfin arrivés à Tucson chez notre fille adorée et son mari !

Après une bonne nuit de sommeil, encore un peu jetlagés, nous avons fait nos premières ballades à Tucson, sous un ciel assez nuageux, mais avec une température de 23 degrés ! Agréable de se retrouver en tee-shirt en plein mois de février !

Tucson, au cœur du désert de Sonora, est la deuxième plus grande ville de l’Arizona après la capitale Phoenix. Son nom vient de l’Aztèque Cuk Ṣon, qui veut dire « à la base de la montagne noire », la ville étant construite au pied d’un ancien volcan. L’agglomération de Tucson compte près d’un million d’habitants. Elle est très étendue, et n’a pas vraiment de centre ville, mais plutôt une succession de quartiers construits autour du campus gigantesque de son université, UOA, University of Arizona.

Résultat de recherche d'images pour "uoa tucson"

On a commencé par une petite brocante assez sympa !

On a ensuite fait un tour au Barrio viejo, où l’on trouve quelques unes des plus vieilles maisons de la ville, plutôt bien restaurées.

Une pause repas dans le quartier plus branché de 4th Avenue, avec ses boutiques hippies, et pas mal de Street Art.

On a fini notre ballade sur le campus de l’université où notre fille prépare son PhD, pour découvrir avec elle son bureau et les magnifiques bâtiments en briques du campus.

Des orangers, des citronniers un peu partout… On est bien dans un pays chaud !

Petite journée, on est rentrés vers 16 heures pour finir de soigner notre jetlag ! Il ne doit pas faire beau demain, donc on va sans doute en profiter pour faire les visites couvertes !

A demain !

Mission San Xavier et le Gem Show

Mission San Xavier et le Gem Show

Journée vieilles pierres aujourd’hui ! La météo radieuse et chaude ce matin, a changé, et le ciel a commencé à se couvrir vers 14 heures, et la pluie a fini par tomber en fin d’après-midi. A partir de mercredi, et jusqu’à la fin de notre séjour, le temps devrait rester conforme à ce qu’on peut attendre du sud de l’Arizona : chaud et ensoleillé !

On a commencé notre journée par la visite de la Mission San Xavier del Bac.

Située à quelques km au sud de Tucson, cette mission catholique a été fondée en 1692, et se trouve aujourd’hui sur la Tohono O’odham Nation, qui est la seconde plus grande réserve indienne des états unis. Cette réserve a également la particularité de se trouver pour partie en territoire mexicain, ce qui pose pas mal de problème à Trump pour l’édification de son mur (de la honte !). La constitution Américaine lui interdit en effet de couper un territoire indien…

Bref, cette mission est la plus ancienne structure d’origine Européenne en Arizona.

Son architecture est espagnole coloniale, et elle est dédiée, comme son nom l’indique, à Saint François Xavier.

On est ensuite repartis vers Tucson, pour visiter une des expositions du Tucson Gem, Mineral and Fossil Show. C’est le plus salon mondial de pierres, minéraux, bijoux et fossiles du monde. Depuis 60 ans, chaque année en février, plus de 10 000 exposants du monde entier viennent à Tucson vendre et présenter les plus belles pièces de leur collection. Cet évènement occupe toute la ville, et chaque espace libre, chaque hôtel, se transforme en centre d’exposition. Les hôtels sont pris d’assaut par les dizaines de milliers de visiteurs qui viennent satisfaire leur passion ! Et mes deux femmes préférées, les cailloux, elles aiment ça !

On a donc visité un des centres d’exposition, installé sous deux grandes chapiteau. Là, plusieurs centaines de vendeurs présentent leurs trésors, du dinosaure entier au plus petits caillou… Il y en pour tous les prix, de quelques cents, à plusieurs millions de dollars pour les plus belles pièces, notamment des squelettes complets de dinosaures ! Arizona oblige, pas mal de bois pétrifié aussi.

Après quelques heures de visite, la pluie a commencé à tomber… Nous sommes rentrés finir la journée autour d’un bon apéro !

Demain, c’est un peu de pluie le matin, et le retour du soleil à partir de midi !

A demain !

Saguaro National Park East

Saguaro National Park East

Ce matin on a fait un tour sur un autre site du Gem Show, installé au Kyno Sport Complex. Des cailloux, des fossiles, et tout un bric à braque plus ou moins en rapport…

Un exposant spécialisé en géodes géantes très impressionnantes !

Sous un ciel qui commençait à se couvrir, on a pris la direction du Saguaro National Park. La ville de Tucson est en fait au centre de ce parc national. Nous avons visité la plus petite partie, à l’est de la ville. Nous ferons la partie ouest dans quelques jours, avec le retour du soleil !

Le parc de Saguaro a été fondé en 1994, mais il avait déjà le statut de National Monument depuis 1933.

Il tient son nom des Saguaro, ces cactus géants à plusieurs bras, symboles de l’Arizona.

Résultat de recherche d'images pour "arizona plate"

Ils peuvent atteindre plus de 15 mètres de hauteur, et vivent jusqu’à 150 ans. Le premier « bras » commence à pousser à partir de 75 ans. Les plus gros pèsent jusqu’à 5 tonnes et contiennent jusqu’à 3000 litres d’eau. Pendant les périodes de sécheresse, ils en perdent la moitié !

Le ciel menaçant s’est couvert de plus en plus, et quelques gouttes sont tombées. Demain, c’est le retour du soleil tant attendu !

Ce soir on sort au restaurant, dans un bon Steakhouse pour l’anniversaire de ma chère et tendre !

Demain, nous partons en visite vers le Sabino Canyon !

A demain !

Sabino Canyon et Saguaro West

Sabino Canyon et Saguaro West

Ce matin, nous sommes partis vers le Canyon de Sabino. Le ciel complètement dégagé sur Tucson, est resté encore un peu couvert sur le Canyon, les nuages accrochés aux montagnes qui l’entourent !

C’est un joli petit canyon, entouré de cactus, et la petite rivière Sabino serpente sur une dizaine de km. La circulation est interdite, et nous avons donc pris une navette qui nous a conduits au bout du canyon, et nous avons fait le retour à pieds, sur environ 6 km.

On est repartis en début d’après-midi, on a déposé William et Charlène à leur boulot respectif, direction le Saguaro National Park, cette fois côté ouest.

Cette partie est beaucoup plus belle que l’autre. Le terrain est plus accidenté, la terre plus rouge, et la visite sous le soleil était super !

Après une petite marche, on peut découvrir de magnifiques pétroglyphes, qui datent de 1450 à 300 avant JC.

Un petit écureuil veille au respect du lieu 😉

sur la route entre Tucson et Saguaro, un petit vol du drone pour voir ces cactus d’en haut !